Navigation – Plan du site
État de la recherche
Comptes rendus
Essais

Cristina Noacco, La Métamorphose dans la littérature française des xiie et xiiie siècles

Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2008
Valérie Naudet
Référence(s) :

Cristina Noacco, La Métamorphose dans la littérature française des xiie et xiiie siècles, préface de Christine Ferlampin-Acher, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2008, 286 p.

Texte intégral

1Version remaniée d’une thèse de doctorat, l’ouvrage retrace l’évolution du motif de la métamorphose, essentiel dans la littérature narrative du Moyen Âge, depuis l’Antiquité.

2Une première partie fait le point sur les différentes sources (Antiquité gréco-latine, mythologies nordique, celtiques, apport du christianisme) dans lesquelles ont puisé les médiévaux avant de s’attacher à l’écriture même du motif dans la littérature du Moyen Âge (vocabulaire, figures, images). La deuxième partie explore les métamorphoses profanes et païennes, distinguant les métamorphoses irréversibles comme celles de Philomena ou de Pyrame et Thisbé (la figure de Narcisse est l’occasion d’une étude du Roman de la Rose), les métamorphoses réversibles (la guivre du Bel-Inconnu, le loup-Garou) et celles qui sont maîtrisées par leur auteur (Le Chevalier au Cygne, Yonec, etc.). La troisième partie est consacrée aux enjeux chrétiens de la métamorphose, centrée sur les muances diaboliques avant d’en venir au Christ et au Graal, mais aussi aux miracles impliquant une métamorphose. Une impressionnante bibliographie accompagne cette étude, soulignant la belle ampleur du corpus travaillé par l’auteur. Des index (œuvres et auteurs du corpus, thèmes et motifs) complètent heureusement l’ensemble et en permettent un maniement aisé. On trouvera également seize pages de reproductions iconographiques venant illustrer tel ou tel point du raisonnement. Ce cahier en couleur enlumine joliment ce volume. Grâce à cette étude sur un motif important de la littérature du Moyen Âge classique, mais qui jusque-là n’avait pas fait l’objet d’une synthèse, l’auteur nous propose de relire sous un angle nouveau des textes fondamentaux comme les Lais de Marie de France, le Roman de la Rose ou les grands textes arthuriens.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Valérie Naudet, « Cristina Noacco, La Métamorphose dans la littérature française des xiie et xiiie siècles », Perspectives médiévales [En ligne], 33 | 2009, mis en ligne le 17 septembre 2012, consulté le 24 juin 2017. URL : http://peme.revues.org/3008

Haut de page

Auteur

Valérie Naudet

Maître de conférences en langue et littérature du Moyen Âge – Université d’Aix-Marseille

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Perspectives médiévales

Haut de page