Navigation – Plan du site
État de la recherche
Comptes rendus
Essais

Fabienne Jan, De la dorveille à la merveille. L’imaginaire onirique dans les lais féeriques des xiie et xiiie siècles

Lausanne, Archipel, « Essais », 2007
Valérie Gontéro-Lauze
Référence(s) :

Fabienne Jan, De la dorveille à la merveille. L’imaginaire onirique dans les lais féeriques des XIIe et XIIIe siècles, postface d’Alain Corbellari, Lausanne, Archipel, « Essais », 2007, 168 p.

Texte intégral

1Cet essai porte sur l’onirisme latent des lais, question souvent abordée par les critiques mais jamais véritablement approfondie, et intimement liée à celle du merveilleux. Le corpus est constitué des Lais de Marie de France et de la plupart des lais anonymes des xiie et xiiie siècles. L’onirisme caché des lais – considéré sous son double aspect, diurne (rêverie) et nocturne (rêve) – est plus précisément interrogé autour de la rencontre des protagonistes et des êtres faés. Fabienne Jan propose une étude bipartite, précédée d’une introduction et d’un prélude (consacré au prologue du lai anonyme Tyolet). La première partie est une étude thématique des indices qui amènent à « considérer la rencontre féerique comme consolatrice ou compensatoire » pour les protagonistes malheureux (la chasse, le sommeil, la prière, la dorveille, etc.) ; l’entrée en rêverie est caractérisée par un état second et par des indices textuels (par exemple, le regard vers le bas pour la dorveille). La deuxième partie, « le rêve poivré de Désiré », propose d’aborder l’épisode du nain comme un véritable rêve nocturne, ce qui redonne cohérence et unité au lai éponyme. La conclusion confronte les rêves et rêveries répertoriés dans les lais à la classification macrobienne, puis les éclaire à la lumière des analyses de Freud et de Winnicott, afin de mieux cerner les définitions de la rêverie médiévale. Cet essai est complété par une bibliographie et par une postface d’Alain Corbellari, qui justifient l’utilisation d’outils tels que la psychanalyse ou le surréalisme pour guider l’analyse de ces textes médiévaux.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Valérie Gontéro-Lauze, « Fabienne Jan, De la dorveille à la merveille. L’imaginaire onirique dans les lais féeriques des xiie et xiiie siècles », Perspectives médiévales [En ligne], 33 | 2009, mis en ligne le 17 septembre 2012, consulté le 23 octobre 2017. URL : http://peme.revues.org/3013

Haut de page

Auteur

Valérie Gontéro-Lauze

Maître de conférences en langue et littérature du Moyen Âge – Université d’Aix-Marseille

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Perspectives médiévales

Haut de page