Skip to navigation – Site map

34 | 2012
Les textes médiévaux face à l'édition scientifique contemporaine.

Quels enjeux épistémologiques ?
Edited by Sébastien Douchet

Le texte médiéval est soumis, dans sa construction et sa diffusion, à un travail éditorial qui en modifie nécessairement la nature et la réception.

Face à la mouvance du texte au Moyen Âge et devant l’hétérogénéité des pratiques éditoriales médiévales, quels ont été les partis-pris scientifiques de l’édition de ces trente dernières années ? Depuis le xixe siècle, la philologie a connu de nombreuses évolutions : comment le travail éditorial a-t-il intégré, adapté ou rejeté les acquis de ses prédécesseurs ? Par ailleurs, Internet est depuis ces quinze dernières années l’un des principaux vecteurs de transformation de l’édition de textes médiévaux et les enjeux de cette révolution éditoriale n’ont pas encore fait l’objet d’un bilan. La dématérialisation du livre suppose nécessairement une construction et une transmission différente du texte. On pourra notamment se demander dans quelle mesure cet outil parvient ou non à pallier les limites techniques du livre imprimé et à renouveler l’approche de l’objet manuscrit dans ce qu’il a de plus singulier. Cependant, l’édition sur Internet, la numérisation du patrimoine manuscrit et tous les outils électroniques de ressources textuelles qui se développent aujourd’hui n’imposent-ils pas un nouveau mirage ? Le sentiment d’un accès apparemment illimité et sans contrainte à l’objet manuscrit ne produit-il pas de nouveaux écarts interprétatifs entre le texte édité et le manuscrit ?

Les contribution qui forment la partie « Études et travaux » de ce premier numéro en ligne de Perspectives médiévales apportent des éléments de réponse et des éclairages à ces questionnement qui traversent l’histoire et les pratiques contemporaines de l’édition des textes médiévaux.

Sébastien Douchet