Skip to navigation – Site map

About

As a journal devoted to the epistemology of medieval languages and literatures, Perspectives médiévales aims to study the way in which medieval textual objects have been perceived, constructed, represented and understood throughout the modern and contemporary periods, from a pluridisciplinary perspective.
Previously the bulletin of the SLLMOO (Société de langues et littératures médiévales d’oc et d’oïl), Perspectives médiévales is now an international peer-reviewed journal. Its languages are French, English and Italian.

Latest issue
38 | 2017
Texte et image au Moyen Âge. Nouvelles perspectives critiques

La co-présence massive du texte et de l’image dans les arts et les lettres du Moyen Âge n’est  plus à démontrer. Des manuscrits aux vitraux, des édifices aux objets du quotidien, des reliquaires aux documents administratifs et juridiques, les interactions et la complémentarité de l’iconographie et du texte ont fait l’objet, au xxe siècle, d’une interrogation constante, d’abord hésitante puis de plus en plus systématisée, en même temps que des champs épistémologiques neufs se sont affirmés.

Ces trente dernières années, le devant de la scène a été largement occupé en France par les études des historiens, dans une orientation résolument anthropologique. Analyse  sérielle, prise en compte des contextes textuels, spatiaux, sociaux, politiques, théologiques ont renouvelé l’approche de la dynamique texte-image, la sortant du pré carré de l’histoire de l’art  traditionnelle dont elle n’est plus aujourd’hui la prérogative.

Pour autant, cette approche renouvelée épuise-t-elle et circonscrit-elle tous les discours possibles sur les relations entre le texte et l’image ? Les autres champs disciplinaires actuels – comme la littérature, la linguistique, la philosophie, l’histoire de l’art, la musicologie, mais aussi la psychanalyse, la sociologie ou encore le droit – ont sans doute leur mot à dire sur le sujet, mais lequel ?

Par ailleurs, l’approche contextualisée qui a renouvelé les discours critiques n’a-t-elle pas minoré l’interprétation du texte ou celle de l’image au profit de leur interaction ? Le contexte pris en compte est-il aussi aisé à définir qu’il n’y paraît ? Les outils numériques et la mise en série des images ne donnent-ils par l’illusion fallacieuse d’un accès illimité aux sources au détriment de la compréhension de leur contexte large de création et d’usage ?

L’extrême rareté de manuels universitaires sur ce sujet révèle la difficulté toujours réelle qu’il y a à définir des théories et des méthodes d’analyse qui permettent la formation d’un consensus épistémologique et pédagogique dans un domaine qui ne possède encore pas d’autonomie académique et dont le caractère trans-disciplinaire rend délicate l’émergence.  La diversité du corpus à envisager n’étant pas le moindre des obstacles.

Ce nouveau numéro de Perspectives médiévales a ouvert ses pages à des auteurs en leur proposant de mettre en perspective les pratiques, les nouvelles réflexions théoriques, les approches actuelles des relations texte-image dans les horizons critiques et les champs disciplinaires contemporains.

Sébastien Douchet & Maud Pérez-Simon